> Jeudi 10 octobre 2013 | Aucun commentaire

Un portrait haut en saveurs : Bernard Leprince

bernard dans les cuisines_2

Tous les 10 du mois, Bernard Leprince interviendra dans ce blog sur des recettes, techniques de cuisine. N’hésitez pas à nous écrire et à nous suggérer des sujets ! Mais d’abord, pour faire connaissance, voici un portrait haut en saveurs de Bernard Leprince, Meilleur Ouvrier de France, et Chef des Chefs du Groupe Frères Blanc. Son parcours est riche côté cuisine (Tour d’Argent, Fouquet’s, Prunier Traktir…) comme côté médaille (prix Taittinger, titre de « Meilleur Ouvrier de France, Ordre National du mérite…)

portrait bernard leprince (2)Pourquoi avoir choisi la cuisine ?

Je n’ai pas choisi, j’ai toujours voulu faire ça. Le principal responsable, c’est les odeurs de cuisine, ça me rappelle quand j’étais gamin…

Des odeurs préférées ?

L’odeur du poulet rôti, la carcasse du homard qui torréfie, le caramel qui cuit…

Un terroir en particulier ?

Le terroir normand, parce que c’est chez moi : les pommes qui tombent de l’arbre, le jambon qui sèche dans la cheminée, l’odeur des algues à marée basse, les variétés de coquillages…

Un plat normand emblématique ?

Un plat que les pêcheurs réalisaient à bord du bateau : un seau d’eau de mer, du poisson, un coup de cidre, de la crème, des pommes de terre et ils faisaient cuire. Il y a aussi la célèbre teurgoule. C’est du patois normand, pour « tordre la goule », car le plat se mangeait très (trop) chaud !

Ce que tu préfères cuisiner, une spécialité ?

Il y en a des milliers… La saucisse à l’oignon que je fabrique… J’aime tout cuisiner : de la blanquette à la paëlla en passant par les produits de la mer ! Quand on est cuisinier, c’est qu’on est également gourmand. Ma spécialité c’est surtout de vouloir faire plaisir. En ce moment, par exemple, j’aime bien travailler les champignons.

Un aliment que tu n’aimes pas ?

C’est difficile… Peut-être les oursins… Ce n’est pas que je n’aime pas, mais c’est quelque chose que j’apprécie moins.

Un meilleur souvenir ?

Le jour où j’ai obtenu le titre de Meilleur Ouvrier de France. Je travaillais le jour, je m’entraînais la nuit. Le travail, c’est le secret, il faut revoir ses techniques, réviser.

Si tu étais une émission de cuisine ?

Dans la peau d’un chef, l’émission du pâtissier Christophe Michalak. Je trouve l’émission intéressante, il s’agit de guider une personne. La transmission des savoirs, c’est fondamental dans nos métiers !


construction en sucre fete gastronomie

Bernard Leprince, Meilleur Ouvrier de France et Philippe Larcher, Toque d’Or en pâtisserie réalisent une sculpture en sucre à l’occasion de la Fête de la Gastronomie.


Catégorie :

Tags :

Partager l'article :

Laisser un commentaire :

Laisser un commentaire


Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire sur cet article, soyez le premier

    Ce site internet a besoin d'un navigateur moderne pour profiter des dernières technologies et un meilleur affichage possible.

    Vous pouvez télécharger un nouveau navigateur en cliquant sur un des liens ci-dessous :

    This website need a recent navigator to have the latest technologies and the best render on your device

    You can download a recent navigator like one of these :