> Mercredi 29 janvier 2014 | Aucun commentaire

Gérald Bronner : lauréat du Prix Procope des Lumières 2014

20140128_VdT_2586

Mardi 28 janvier 2014, en direct sur France Culture, dans une édition spéciale du Grain à moudre”, le jury du Prix Procope des Lumières a élu Gérald Bronner lauréat du Prix Procope des Lumières 2014. Retour en images sur l’événement…

 Délibérations en direct sur France Culture

Pendant 40 minutes, le jury présidé par Jacques Attali et composé de Christophe Barbier, André Bercoff, Malek Chebel, François de Closets, Roger-Pol Droit, Caroline Fourest, Alexandre Lacroix, Aude Lancelin et Olivier Poivre d’Arvor, a débattu pour récompenser l’auteur du meilleur essai philosophique, politique ou sociétal.

A l’issue des échanges, Gérald Bronner est sorti vainqueur pour son ouvrage La démocratie des crédules (PUF). Sa réflexion critique sur notre époque dans la tradition de l’esprit des philosophes des Lumières a retenu l’attention de ce jury prestigieux.

Vous pouvez réécouter les délibérations via le player de France Culture


À cette occasion, Gérald Bronner, lauréat de cette 3ème édition, a donné sa définition des Lumières : “Les lumières proposent un message optimiste concernant l’esprit humain, sa capacité à inventer de nouvelles possibilités son extrême plasticité. Ce message nous incite aussi à poursuivre collectivement notre déclaration d’indépendance mentale, celle qui consiste à se méfier de nos propres intuitions trompeuses et des pentes les moins honorables de notre pensée. À l’heure où l’espace public paraît être tenté par des formes nouvelles ou anciennes de radicalité, ce message reste plus que jamais nécessaire.”


L’auteur et le livre en résumé

Professeur de sociologie à l’université Paris-Diderot, Gérald Bronner étudie les croyances collectives à propos desquelles il a publié plusieurs ouvrages dont L’empire des croyances (PUF, 2003) couronné d’un prix par l’Académie des sciences morales et politiques ou La pensée extrême (Denoël, 2009) pour lequel il a reçu le prestigieux prix européen des sciences sociales d’Amalfi. Enfin, le 22 janvier 2014, il a obtenu le prix Sophie Barluet du Centre National du Livre pour La Démocratie des Crédules.

couv la démocratie des crédules

L’histoire dont il est question ici est celle de l’ultime ruse de la crédulité qui se fait désormais passer pour de l’intelligence. Pourquoi les mythes du complot paraissent-ils envahir l’esprit de nos contemporains ? Pourquoi le traitement de la politique tend à se peopoliser” ? Comment des faits imaginaires, inventés ou parfois mensongers arrivent-ils à se diffuser dans l’espace public, à nous faire croire tout et n’importe quoi, à infléchir les décisions des politiques, bref à façonner une partie du monde dans lequel nous vivons ? Ce livre propose de répondre à toutes ces questions en montrant comment les conditions de notre vie contemporaine se sont alliées au fonctionnement intime de notre cerveau pour faire de nous des dupes.

Remise des prix au Procope

20140128_VdT_2845

Gérald Bronner prend la parole.
De gauche à droite Olivier Poivre d’Arvor, Caroline Fourest et Jacques Attali


Après la délibération en direct sur France Culture, la soirée s’est ensuite poursuivie au Procope où les membres du jury ont été rejoints par le lauréat. Après les discours de Joaquim Braz (Directeur du Procope) et de Jacques Attali (Président du Jury), Gérald Bronner s’est déclaré « très heureux et très honoré de recevoir ce prix qui est très symbolique pour (lui). Tout l’honneur vient de la qualité du jury évidemment ».

20140128_VdT_2901

Premier rang : Gérard Bronner, Jacques Attali, André Bercoff, Caroline Fourest et François de Closets
Dernier rang : Olivier Poivre d’Arvor, Pascal Brun (Président du groupe Frères Blanc), Roger Pol-Droit, Alexandre Lacroix, Joaquim Braz (Directeur du Procope), et Malek Chebel

20140128_VdT_2973

Gérard Bronner, Christophe Barbier, Alexandre Lacroix, Caroline Fourest

20140128_VdT_2775

André Bercoff, Gérald Bronner, Caroline Fourest, Roger-Pol Droit, Alexandre Lacroix et Malek Chebel

Par la suite, tous ont pu apprécier le cocktail dînatoire préparé par les Chefs de nos maisons. Pour l’occasion, huîtres, saumon, foie gras « maison », risotto crémeux au bouillon de volaille et jus de veau réduit, traditionnel pâté Richelieu étaient au rendez-vous…

chefs

Le Chef François Lucchesi-Palli et le Chef Gérard Delauney


Crédits photos : PUF, Vanina de Turckheim

Partager l'article :

Laisser un commentaire :

Laisser un commentaire


Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire sur cet article, soyez le premier

    Ce site internet a besoin d'un navigateur moderne pour profiter des dernières technologies et un meilleur affichage possible.

    Vous pouvez télécharger un nouveau navigateur en cliquant sur un des liens ci-dessous :

    This website need a recent navigator to have the latest technologies and the best render on your device

    You can download a recent navigator like one of these :